puce-vert Accueil  /  Formations  /  Formateurs

Cécilia DE VARINE



Née en 1968, plasticienne de formation (Ecole Nationale Supérieur des Beaux-Arts de Paris, 1987-1992), Cécilia DE VARINE est médiatrice culturelle.

Dès 1992, elle s’engage avec curiosité dans l’animation culturelle et découvre peu à peu les musées et expositions à travers les regards, les pratiques et les attentes des publics. Convaincue que la dimension culturelle d’un individu et d’un groupe social est essentielle à sa (sur)vie et qu’il n’est pas question de faire confiance aux marchands d’images faciles pour nous aider à vivre ensemble, Cécilia DE VARINE s’engage dans le nouveau métier de médiateur culturel à la fin du 20e siècle avec enthousiasme. L’expérience lui montre que cette vie culturelle doit être « animée », nourrie, développée et enrichie constamment par la participation des citoyens et dans le respect des « racines culturelles » de chacun. Pour elle, il s’agit bien d’une affaire politique dont l’enjeu est la construction d’un sens, le partage du sensible, du symbolique et l’enrichissement d’un imaginaire commun. Et le métier de médiateur culturel doit réconcilier enfin deux histoires qui se tournent le dos depuis trop longtemps en France : celle de l’éducation populaire (construction partagée du savoir et émancipation sociale) et celle des politiques culturelles « à la Malraux » (diffusion et partage d’une culture artistique validée par des experts).

Après avoir endossé plusieurs rôles (animatrice, formatrice, responsable de service, chargée des publics spécifiques, chargée des outils d'aide à l'interprétation, etc.) dans plusieurs institutions muséales de la région lyonnaise (musée d'art contemporain de Lyon de 1994 à 1995, Institut d'art contemporain de Villeurbanne de 1995 à 1997, musée des Beaux-Arts de Lyon de 1995 à 2012), Cécilia DE VARINE a quitté cette sphère d’intervention en 2012 pour aller « de l’autre côté du miroir social » en devenant responsable du développement culturel d’un Hôpital psychiatrique (Centre Hospitalier Saint Jean de Dieu à Lyon). Dans ce nouveau contexte, elle participe à l’invention d’une vie culturelle et poétique qui contribue à tisser des liens enrichis entre l’institution et la Cité.

Passionnée par les questions de réception, d’interprétation (des œuvres) et de participation (à la vie sociale), Cécilia DE VARINE mène également des projets avec des artistes et collectifs artistiques (notamment La Mercerie) dans différents contextes urbains, poursuivant par ailleurs une recherche personnelle entre écriture, images et collage. Endossant en 2012 la responsabilité d’un site patrimonial en Bourgogne, elle travaille avec d’autres à la création d’un projet de refuge culturel et de partage de savoirs (www.l-arriere-pays.eu).

Cécilia DE VARINE est membre fondateur de l'association Médiation culturelle qui rassemble des professionnels de la médiation culturelle et dont elle a été présidente de 2002 à 2010. Grâce à son expérience de terrain, ses investigations, les échanges avec des chercheurs et cette fenêtre associative, elle a développé une expertise et une réflexion ouverte sur les enjeux et les métiers de la médiation culturelle aujourd'hui. Elle est l'auteur de plusieurs articles ou textes sur ce sujet. Elle est également formatrice et parfois consultante auprès d’institutions ou structures désireuses d’inventer de nouvelles relations avec les publics, les gens et les territoires.

Bibliographie

- Les rencontres de mai, art et éducation, Cahiers médiation n° 1, 2, 3 et 4, éd. Institut d'art contemporain, Villeurbanne, 1998-2001
- Regards parlés, in Médiamorphose n° 9, INA – 2004, dossier « L’exposition comme média », coordonné par Joëlle Le Marec
- L’expérience de l’œuvre au musée avec des enfants en situation de handicap : éloge de la rencontre, in Autour de l’enfant handicapé, actes du Colloque « Ethique en pédiatrie », Société française de pédiatrie, publiés dans la revue Archives de Pédiatrie, Elsever, 2006
- Quelles interactions entre dynamique des territoires et médiation culturelle, in Trait d’union – Agri-culture n°7, DRAF Rhône-Alpes, été 2006
- L’accueil de tous au musée, au risque du changement, in L'Observatoire, revue de l'Observatoire des politiques culturelles, n°32, 2007, dossier « Il n'y a pas de public spécifique » coordonné par Marie-Christine Bordeaux
- Chemin faisant (coord. éditoriale), carnet n°1 du jumelage, Centre hospitalier Saint-Jean-de-Dieu / musée des Beaux-Arts de Lyon, Lyon 2009
- Vers un apprivoisement mutuel, in Le rôle social du musée, éd. OCIM, Dijon 2010
Contribution à l’ouvrage Filer la métaphore : du bouton aux journées du matrimoine, sous la direction de Michel Jeannès, Fage éditions, 2010
- La médiation culturelle dans les institutions culturelles et patrimoniales, contribution à l'ouvrage Diriger un service des affaires culturelles, éd. Territoriales, 2011 (avec Joëlle Le Marec)